Participez aux élections cantonales vaudoises! Le profil écologique des candidats sur ecorating.ch

30.04.2017

Communiqué de presse

 

Elections cantonales vaudoises: réponses des candidats au sondage des associations environnementales

 

La nature n’a pas le droit de vote. Il est important pour sa protection que les futurs élus aient à cœur la conservation de la nature et connaissant les enjeux environnementaux de notre canton. Le WWF Vaud, Pro Natura Vaud et l’ATE Vaud ont donc invité les candidats aux élections vaudoises à répondre à un sondage afin de connaître leurs positions sur les thèmes de l’énergie, de la protection de la nature, de l’agriculture, de la mobilité et de l’aménagement du territoire. Les 20 questions portent sur des sujets concrets d’actualité dans le Canton de Vaud. Nous saluons l’importante participation avec 234 réponses de candidats au Grand Conseil et 12 candidats au conseil d’Etat.

 

Parmi les candidats au Grand conseil, les Verts, les socialistes et les vert’libéraux ont participé en nombre au sondage. Les 71 candidats Verts obtiennent ainsi une note moyenne de 94%, les 64 socialistes 85% et les 35 vert’libéraux 79%. Les 22 participants du parti libéral-radical obtiennent une note moyenne de 55%, mais avec des scores variant de 25% à 78% suivant les candidats. Les 11 participants PDC obtiennent une note moyenne de 76% avec des scores variant de 59% à 100%. Il y a donc aussi quelques candidats favorables à l’environnement parmi les libéraux-radicaux et les démocrates-chrétiens, partis moins renommés pour leurs positions en faveur de l’écologie. Seul un candidat UDC a participé au sondage avec un score de 36%. Les candidats des partis de la gauche (solidaritéS, POP, Fourmi rouge et Décroissances-alternatives) quant à eux obtiennent une moyenne de 90%.

 

Pour l’élection au Conseil d’Etat, 12 candidats sur quinze ont répondu au sondage. Ils obtiennent tous des résultats entre 80 et 100%.

 

Les questions sur le développement des énergies renouvelables et d’une agriculture plus durable tout comme l’appui à la mise en œuvre d’un plan d’action biodiversité obtiennent un soutien presque unanime. Cela semble indiquer que ces thèmes font moins débat dans la classe politique et rentrent dans les mœurs. En revanche, les questions sur la mobilité, le retour des grands prédateurs et le droit de recours des organisations environnementales départagent davantage les candidats avec des proportions différentes de oui et de non.

 

Consultez les réponses au sondage des candidat-e-s au Conseil d’Etat et au Grand Conseil : http://www.ecorating.ch/vaud

 

Personnes de contact :

Lucie Dupertuis, secrétaire régionale du WWF Vaud, 076 552 18 14

Michel Bongard, secrétaire exécutif de Pro Natura Vaud, 079 721 00 09

Valérie Schwaar, secrétaire générale de l’ATE Vaud, 079 510 15 02

 

Lausanne, le 12 avril 2017

 

 

Revenir